Un peu  de géographie ....

Le village fait partie du canton de Bruyères et de l'arrondissement d'Epinal dont il est distant respectivement de 6 et 20 km environ.

Le site de Grandvillers se trouve à une altitude comprise entre 360 et 380 mètres, en limite des zônes de plaine de l'Ouest et entouré à l'Est et au Sud de collines qui sont les premiers contreforts du massif vosgien.

La commune Grandvilloise occupe une superficie de 1745,5 hectares dont plus de la moitié est couverte de forêts privées ou communales. Le village est traversé par une rivière en provenance de Bruyères, l' Arentèle, affluent de la Mortagne et qui se grossit de plusieurs ruisseaux et sources locales (Charbonnière, fontaine Guérin, ruisseau des Roseaux) ainsi que du Petit Durbion*.

  Carte                                     Plan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sous-sol de Grandvillers est composé à la fois de terres argileuses (=diluvium) et de blocs de grès en rapport avec l'environnement montagneux composé de cette roche.

La population était en mars 1999 (dernier recensement officiel) évalué à 712 habitants**  et les activités humaines y sont très diversifiées:

- activités agricoles avec surtout de l'élevage

- activités artisanales variées

- activités touristiques ( 1 hôtel, 5 gîtes)

- entreprises du bâtiment et du bois

- commerces et services de proximité.... mais une grande partie des habitants travaillent à l'extérieur sur les zônes d'Epinal, de Rambervillers et de Bruyères-Laval.

Quoiqu'il en soit la  ressource essentielle de Grandvillers reste son domaine forestier dont l'exploitation par l'ONF constitue la principale recette du budget.

* à propos du Petit Durbion: il coulait au XIX° siècle uniquement vers son grand frère à l 'Ouest le Durbion (d'où son nom) à Gugnécourt comme le prouvent les cartes et livres d'A. FOURNIER. Il a ensuite été détourné au siècle suivant de son cours principal et est allé vers le Nord rejoindre le cours de l'Arentèle....

** Il y avait 671 habitants au recensement précédent de 1989.